Cercle Luxembourgeois de Vol à voile (CLVV) - Page d′acceuil
NOTAM ...The news ticker

1000 Kilomètres pour Sierra India

Le 27 avril Dan décolle à 9.46 heures pour un vol qui va l’amener consécutivement aux portes de Cologne, à Reims capitale de la Champagne et ...

************************

Nouvelle Procédure TMZ

Veuillez trouver ci dessous la description de la "TMZ mit Hörbereitschaft" installée à l'est de notre espace aérien

************************
Affilié à la Fédération Aéronautique Luxembourgeoise


LE CERCLE LUXEMBOURGEOIS DE VOL À VOILE

Historique

Le 9 mars 1958, les statuts du Cercle Luxembourgeois de Vol à Voile sont signés par 35 adeptes du vol plané. En un premier temps, le nouveau club ne dispose ni de terrain ni de matériel volant, mais suite à la dissolution de la section sportive du vol à voile de la L.A.S.E.L. (la Ligue des Associations Sportives Estudiantines Luxembourgeoise), le CLVV récupère le matériel volant de cette section et peut continuer à exercer ses activités sportives sur le terrain à Reichelange.

En 1958 aussi, le CLVV devient membre du Aéro-Club, la fédération des aéro-clubs au Luxembourg et en conséquent devient ainsi membre de la Fédération Aéronautique Internationale.

Le terrain à Reichelange présente de nombreuses difficultés à l’exercice du vol à voile, notamment par sa longueur de piste limitée d’à peine 600m. Au bout d’une recherche infructueuse pour trouver un terrain plus adéquat au Grand-Duché, le CLVV quitte à la fin de l’année 1958 le Luxembourg et exerce dorénavant ses activités sur le terrain du club de vol à voile à Basse/Yutz près de Thionville en France où il reste jusqu’en 1963.

La fin de l’année 1963 voit le retour du CLVV au Grand-Duché où les membres ont trouvé un terrain sur le « Bésenerbierg » à Reckingen/Mersch. Malheureusement, ce terrain aussi se révèle trop petit pour abriter tous les membres du CLVV avec leur matériel au complet et par conséquent, le club se sépare. Les « Nordistes » se regroupent déjà en 1962 autour du moniteur René Geiben sous le nom de « Club de Voile à Voile du Nord » et exercent leur sport après de maints travaux sur un terrain à Useldange.

En 1967, le « Club de Vol à Voile du Sud » est fondé à Dudelange, mais comme ces membres ne disposent ni de matériel volant ni de terrain adéquat, l’exercice volant se poursuit toujours sous l’aile du CLVV.

L’hiver 1969/1970 marque la fin des activités vélivoles à Reckingen comme les propriétaires du terrain utilisé résilient le contrat de fermage du terrain. De nouveau, la recherche d’un terrain adéquat est relancée mais s’avère toujours infructueuse au Luxembourg. Ainsi, le CLVV se voit dans l’obligation de quitter une deuxième fois le Grand-Duché, cette fois-ci comme destination Virton en Belgique. Toutes les installations sportives sont démontées et remontées à Latour près de Virton.

C’est seulement pendant l’hiver 1973/1974 que le CLVV quitte de nouveau la Belgique. Comme le « Club du Vol à Voile du Nord » dispose d’un terrain à Useldange mais ne compte plus que quelques membres, les deux clubs fusionnent en 1974. Après des années de vie nomade sur différents terrains au Luxembourg et à l'étranger, le CLVV trouve enfin sa base permanente à Useldange. Mis en péril quelques années plus tard (en 1979) par la volonté des propriétaires de vendre une partie du terrain, l'Etat luxembourgeois intervient et acquiert les parties de terrains nécessaires pour garantir la continuation de l’exercice vélivole.

Première dans l’histoire du club, un de ses membres, Renato Zanitzer, participe au Championnat du monde à Chateauroux en juillet 1978. En 1980, René Geiben participe pour le Luxembourg aux Championnat Allemand de Vol à Voile à Paderborn et en 1984, Daniel Zanitzer participe au Premier Championnat Européen de Voltige en Planeur à Paderborn.

Carlo Lecuit obtient le Prix Paul Tissandier délivré par la FAI en 2004 et est depuis 2006 Président de la FAL. Initié en 2008 par Arnold Weber, le « Sauer-Cup », fait dorénavant partie des compétitions au niveau transfrontalier dans lequel les pilotes du CLVV se mesurent en compétition avec leurs camarades des clubs allemands de Kontz et d’Utscheid.

Depuis 1974, le terrain d’Useldange est exploité exclusivement par le CLVV qui, avec le travail commun incessant de ses membres et avec le soutien financier substantiel de l’Etat luxembourgeois l’a entièrement aménagé. Ainsi, le CLVV dispose d’un hangar de 1200 m2 et d’une piste en herbe de 1000 mètres de long et de 60 m de large. Useldange est aujourd’hui le site de « L’Ecole Nationale de Vol à Voile » et du « Centre Nationale de Vol à Voile ».

En 2009, le CLVV est propriétaire de 6 planeurs (3 monoplaces et 2 duo-places) et d’un motoplaneur. Le club dispose donc d’une série de type complète, du planeur d’écolage jusqu’au planeur avec moteur rétractable ainsi que d’un moteur motoplaneur de voyage.